Produits

« Je souhaite qu’un jour, nous puissions lancer un stylo qui soit entièrement compostable. »

Pour le moment, il est difficile d’évaluer la mesure dans laquelle le souhait du Directeur Per Ledermann est viable ou même réalisable. L’utilisation de matériaux de substitution est certainement possible, comme le démontre la gamme EcoLine de edding.

Depuis la création de notre entreprise en 1960, nous nous sommes engagés explicitement à minimiser l’impact de nos produits sur l’environnement.

Le développement de marqueurs rechargeables a apporté une contribution importante aux efforts que nous déployons pour respecter cet engagement : ainsi, un marqueur vide peut être rechargé et réutilisé 15 fois. Les pointes de nombreux produits edding peuvent être également remplacées, ce qui augmente sensiblement la durée de vie utile d’un marqueur edding et permet d’éviter du gaspillage. De plus, les solvants utilisés dans nos encres sont devenus de plus en plus doux. Les premiers marqueurs à forte odeur appartiennent au passé.

Nous voyons des matières premières lorsque d’autres voient des déchets

Même les processus de production les plus modernes génèrent une certaine quantité de déchets. C’est pourquoi la gestion des déchets est considérée comme étant une question de protection de l’environnement chez edding, et fait partie de la chaîne de valeurs edding. Chez edding, les déchets sont considérés comme des matières premières précieuses.

Dans un procédé de moulage par injection en circuit fermé, toute carotte (plastique non utilisé) est remise immédiatement en production. La réutilisation d’autres résidus de plastique est également optimisée.

En tout, depuis 2015, 83 % des parties en plastique des marqueurs permanents, pour tableau blanc et tableau de conférence de la gamme edding EcoLine sont composés de matériaux postconsommateur, c’est-à-dire un recyclat, qui provient d’un « déchet après usage ». C’est un déchet plastique qui provient d’éléments plastique de tous types qui ont été jetés, collectés et renvoyés pour recyclage. Un recyclat est généré à l’issue d’un processus de traitement en plusieurs étapes et peut être utilisé pour la production de nouveaux produits, notamment les marqueurs edding.

En tout, les 90 % des parties en plastique des marqueurs permanents pour tableau blanc et tableau de conférence edding EcoLine sont composés de   matériaux recyclés (83 % de matériaux postconsommateur et 7 % de matériaux préconsommateur).

Pour ce qui est des plastiques, des conditionnements et des encres, il va de soi que nous trions et recyclons également les déchets, les réutilisons autant que possible et les éliminons correctement. Toutefois, nous ne nous arrêtons pas au recyclage dans la production. Les ordures de nos bureaux sont aussi triées et éliminées correctement.

Innovation responsable

Notre équipe de « Recherche et Développement » (R&D) est responsable du développement initial et continu des produits edding, ainsi que des tests nécessaires auxquels tous nos produits sont soumis avant que leur production en série soit lancée. Entre autres, leur durabilité, leur capacité d’entreposage et d’écriture, ainsi que leur résistance à la lumière sont testées.

Nous cherchons peu à peu à remplacer la matière plastique traditionnelle utilisée dans nos produits standards par des matières premières secondaires, lorsque c’est possible, que ce soit dans le produit ou des éléments du produit.

Nous travaillons spécifiquement sur le remplacement des matières premières utilisées dans la fabrication de flacons de recharge. Les principales questions de durabilité ne concernent pas simplement les éléments plastiques de nos produits, mais plus spécifiquement les encres, lorsqu’il existe des exigences particulières, en termes de qualité. Les encres doivent adhérer à un grand nombre de surfaces, présenter une haute brillance en couleur, être permanentes ou effaçables et renfermer un nombre de substances aussi faible que possible, tout en n’étant pas toxiques. Les solvants utilisés sont composés essentiellement d’eau (environ 41 %) et d’alcool (environ 36 %). Les 23 %restants sont utilisés pour les encres spécialisées et varient en fonction des exigences du client ou des exigences en matière de durabilité et de surface d’application.

Recyclage postconsommateur

Pour les produits EcoLine de edding, nous utilisons déjà des matières premières renouvelables sous forme de bioplastique et de matières recyclées. Nous avons acquis une expérience précieuse dans l’utilisation de ces substances au cours du développement de ces produits. Elle constitue une base solide pour développer progressivement l’utilisation des matériaux de substitution, notamment les matériaux recyclés postconsommateur.

At edding, it’s traditional to refill

Recharger au lieu de jeter

Chez edding, la recharge n’est pas une tendance, mais une tradition. Les produits rechargeables existent chez edding depuis presque aussi longtemps que l’entreprise elle-même. Environ 70 % de nos produits sont désormais rechargeables. Il s’agit bien sûr des marqueurs permanents, pour tableaux blancs et pour chevalets. Mais les surligneurs, les marqueurs papier à encre brillante et divers autres instruments d’écriture peuvent aussi être rechargés. Nos systèmes de recharge permettent, de façon très simple, de prolonger la durée de vie d’un grand nombre de marqueurs edding. Ainsi, non seulement on apporte une précieuse contribution à la prévention des déchets, mais on économise aussi du plastique pour la fabrication de nouveaux marqueurs ! Sans compter que l’on ménage son porte-monnaie !

Des ressources préservées

Plus de marqueurs seront rechargés, moins de nouveaux marqueurs devront être fabriqués. Et moins de nouveaux marqueurs seront fabriqués, plus nous réduirons la consommation de matériaux neufs dans la fabrication. La recharge contribue ainsi à la préservation des ressources. Des ressources qui sont actuellement précieuses comme rarement auparavant. Bien entendu, les marqueurs en aluminium sont eux aussi rechargeables ; cette matière première est donc également épargnée du fait de la diminution du nombre de nouveaux produits fabriqués. Et si, avec le temps, la pointe d’un marqueur n’était plus en parfait état, elle pourrait être très facilement remplacée sur de nombreux modèles de marqueurs.

Les montagnes de déchets, c’est du passé

Grâce à la possibilité de prolonger la durée de vie du marqueur en le rechargeant, on évite une quantité considérable de déchets. Même les marqueurs apparemment petits que l’on met à la poubelle parce qu’ils sont vides représentent, tous ensemble, une montagne de déchets qui, elle, n’est pas petite et qui se compose principalement de plastique. Avec nos recharges, nous évitons autant que possible ce problème. Et quand un marqueur ne peut vraiment plus être utilisé, nous offrons la possibilité de le jeter dans une boîte de récupération et de nous le renvoyer. Nous l’envoyons ensuite au recyclage et réutilisons dans notre processus de production 73 % des granulés ainsi obtenus.

Je recharge aussi souvent que je veux

Ou presque ! Un flacon permet de recharger jusqu’à 15 fois. La fréquence des recharges dépend de différentes circonstances et du ressenti de chacun. Il n’y a malheureusement pas de règle d’or pour la quantité de recharge optimale. Le problème, ici, est que le fait de sentir qu’« il n’y a plus d’encre » est très subjectif. Certains utilisateurs trouveront que la performance d’écriture d’un marqueur n’est plus satisfaisante et le rechargeront tout de suite, là où d’autres trouveront qu’il peut « encore écrire », si bien que la recharge se fera à des stades totalement différents.

Une recharge pour tous les modèles

Ou, plus précisément, pour presque tous les modèles. Nos systèmes de recharge offrent un maximum de souplesse car un flacon permet de recharger toutes sortes de marqueurs edding d’un même groupe de produits. On peut redonner vie à presque tous les modèles d’un même type, qu’ils soient à pointe fine ou large, ronde ou biseautée, avec le même flacon, grâce aux encres universelles. Cette flexibilité est d’autant plus pratique qu’on n’est ainsi pas obligé d’avoir un stock de différentes sortes de recharges.

Un remplissage propre !

Que ce soit avec le système de recharge goutte à goutte ou le système par capillarité, la recharge se fait proprement et simplement. Et de surcroît, rapidement.

La rentabilité aussi pour le porte-monnaie

Enfin, la recharge n’est pas seulement une bonne chose pour l’environnement, elle ménage aussi en même temps le portefeuille. Lorsqu’on évite ou on réduit l’achat de marqueurs neufs en acquérant un système de recharge, on fait du bien à l’environnement mais aussi à son porte-monnaie.

Les systèmes de recharge d’edding

Pourquoi deux systèmes différents ?

Selon le modèle du marqueur, les deux mécanismes de recharge différents peuvent être utilisés. Un marqueur dévissable au niveau de l’embout peut en général être rechargé par les deux systèmes. En revanche, un marqueur non dévissable doit être rechargé avec le système par capillarité. En fin de compte, le choix du système est souvent une question de préférence personnelle.

Le système par capillarité

Avec le système par capillarité, le marqueur est simplement posé dans le flacon de recharge, pointe vers le bas, pendant au moins une heure. Après quoi, il est à nouveau prêt à l’emploi. Propre et simple.

Le système par goutte à goutte

Avec le système par goutte à goutte, on dévisse le marqueur entre la pointe et le corps et on fait tomber goutte à goutte, au moyen d’une pipette, l’encre de recharge dans le corps du marqueur. Une fois revissé, le marqueur est à nouveau prêt à écrire. C’est très rapide.

A chaque remplissage, ça repart. Pas-à-pas :

  1. Dévisser l’embout du marqueur pour utiliser le système par goutte à goutte OU, pour utiliser le système par capillarité, poser le marqueur ouvert dans le flacon de recharge.
  2. Faire couler goutte à goutte l’encre dans le corps du marqueur OU attendre que le marqueur se soit rempli dans le flacon de recharge par capillarité.
  3. Revisser l’embout du marqueur rempli OU enlever le marqueur rempli du flacon de recharge et remettre le capuchon.
  4. Et continuer d’écrire !

edding EcoLine

Prix Green Brand

Décerné pour l’excellence !

Le 13 novembre 2017, le prix Green Brands Allemagne a été présenté par GREEN BRANDS, l’organisation internationale de marketing des marques à 38 différentes marques. C’était la deuxième fois que la gamme edding EcoLine a été honorée en tant que « marque écologique ». Notre label de qualité Green Brands est également primé d’une étoile. Le prix reconnaît les marques durables sur le plan écologique, qui reflètent une prise de conscience croissante des gens de la nécessité d’adopter un comportement durable, de protéger l’environnement et d’avoir un style de vie sain. Green Brands reconnaît l’engagement de la marque envers la protection du climat, la pérennité et la responsabilité environnementale.

Premier produit certifié Blauer Engel (« Ange Bleu ») de sa catégorie

Le surligneur edding 24 EcoLine

Ceux qui veulent repenser l’environnement trouvent souvent des réponses dans la nature. Chez edding, nous avons tout mis en œuvre pour développer les produits les plus respectueux de l’environnement dans leur catégorie. C’est pourquoi, pour notre surligneur edding 24 EcoLine, nous utilisons essentiellement des matières premières renouvelables comme la canne à sucre. Pour cela, nous avons été récompensés par le label écologique « Ange Bleu ». Et c’est le premier surligneur à l’avoir ainsi été !

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. OK