Veuillez activer JavaScript pour pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités de ce site Internet.

Environnements de salle blanche

Qu’est-ce qu’une salle blanche ?

Les domaines de recherche et les industries nécessitent un environnement très propre pour mener des expériences en laboratoire. Pour fabriquer des produits, ils utilisent des salles blanches. Ce sont des espaces clos qui minimisent la quantité de contaminants, tels que les bactéries ou les particules présentes dans l'air et sur les surfaces. Ils peuvent ainsi contrôler la température, l'humidité et la pression atmosphérique. Ces contaminants compromettraient les tests et la qualité des produits manufacturés. Les sources de contamination sont multiples : personnes, équipements, processus utilisés dans l'installation elle-même. La production de médicaments pharmaceutiques, la microélectronique, ou encore la culture de bactéries dans des boîtes de Pétri requièrent toutes une salle blanche à des degrés divers.

Ces types de locaux sont classés en fonction de la quantité et la taille des particules par mètre cube (m3) d’air. Le système de classification des salles blanches ISO 14644-1 tient compte des particules de 0,1 µm à 5 µm par m3 et comprend 9 classes différentes. Le système de classification britannique BS 5295, quant à lui, mesure la quantité de particules de 0,5 µm à 25 µm par m3 et comporte 4 classes. Ces classes déterminent les réglementations relatives à l'équipement et les codes de conduite requis.

Comment les salles blanches minimisent-elles la contamination ?

Goddard Space Flight Center

Explorer la plus grande salle blanche du monde

Ces salles sont utilisées dans de nombreuses industries, de la micro-technologie à l'ingénierie aérospatiale. La salle blanche de High Bay du Goddard Space Flight Center de la NASA est la plus grande au monde et constitue le lieu où les instruments sensibles du télescope spatial Hubble sont assemblés, logés et testés. Un grain de poussière ou d’empreintes digitales pourrait faire échouer la mission. Les travailleurs doivent donc suivre les directives strictes en salle blanche. Ils doivent porter un système de vêtement spécialisé et passer à travers plusieurs chambres qui les débarrassent du plus grand nombre possible de particules : une avec un sol collant pour enlever la saleté des chaussures, ainsi qu'une douche à air. La salle blanche de High Bay utilise également un mur entier de filtres HEPA (filtres à particules à haute efficacité) spéciaux, qui font circuler un million de mètre cubes d’air toutes les minutes.

La salle blanche de High Bay a une classification ISO-7, ce qui signifie que pas plus de 352 000 particules en suspension d’une taille de 0,5 µm ou plus peuvent être contenues dans un mètre cube d’air (les cheveux humains mesurent entre 75 et 100 µm de diamètre). Les excellents systèmes de filtration et les lignes directrices rigoureuses de High Bay Cleanroom contribuent à la réussite des missions de maintenance du télescope Hubble.

D’autres articles à découvrir

Two Engineers in Sterile Cleanroom Suits Control Manufacturing Machinery Work

Quels produits pour quelle classe de salle blanche ?

L'équipement utilisé dans ces salles est une source importante de contamination et l'utilisation d'articles de la vie courante peut être catastrophique. Différentes classes exigent différents niveaux de rigueur, il est donc important de savoir quels produits sont autorisés.

edding 8011 cleanroom marker black

edding 8011 Marqueur pour salles propres

Ce marqueur est certifié pour une utilisation dans les salles blanches de classes ISO 2 et 3. Avec sa conception sans métal et sans étiquette et sa pointe ronde de 0,6 mm, le marqueur edding 8011 libère une quantité minimale de matières particulaires comme la poussière, résiste à l'eau et aux frottements et il est muni d'un capuchon pratique avec clip.

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. OK