Veuillez activer JavaScript pour pouvoir accéder à toutes les fonctionnalités de ce site Internet.

La calligraphie pour les débutants

Les bases de la calligraphie

Ecrire n’est pas seulement une manière de présenter des pensées et des idées : votre propre écriture manuscrite peut aussi devenir un important outil de création. Mais comment obtenir quelque chose d’expressif et de créatif avec un papier et un crayon ? Si vous vous posez cette question, vous êtes au bon endroit ! Notre but est de vous apprendre comment rendre votre écriture plus expressive et de vous montrer les bases théoriques et pratiques de la calligraphie à l’aide des marqueurs calligraphie edding. Alors, bonne écriture !

Connaître l’équipement

Pointe biseautée et pointe ogive

Ecrire avec une pointe biseautée

La pointe biseautée est particulièrement adaptée si l’on veut une écriture élégante, qui fasse beaucoup d’effet. Ses extrémités sont en forme de coin, c’est-à-dire qu’elles ont à la fois un bord large et un bord très étroit. Suivant la façon dont on tient le marqueur, on obtiendra un trait plus ou moins épais.

Ecrire avec une pointe ogive

La pointe ogive est la pointe la plus utilisée. Qu’il s’agisse de stylos-billes, de feutres fins, de crayons à papier ou de stylos à pointe de feutre, les instruments d’écriture ont en général une pointe ogive et permettent toutes sortes d’épaisseurs de trait. Parce que la pointe est ronde, on peut tenir le stylo comme on veut – le trait sera toujours le même, ce qui permet d’écrire facilement de longs textes.

Utiliser une pointe biseautée

L’angle de la pointe biseautée

Le caractère très expressif d’un lettrage est déterminé par la façon de tenir le stylo, avec la pointe toujours au bon angle. Une pointe biseautée devrait toujours être à un angle de 45°, par exemple, par rapport à la ligne de base, que l’on trace des traits verticaux ou horizontaux. L’angle initial ne doit pas être changé pendant qu’on écrit.

« C’est presque comme si on devait coller le stylo dans sa main, dans la bonne position », explique notre experte en calligraphie.

Les proportions des lettres

Une autre chose à laquelle on doit faire attention lorsqu’on écrit avec une pointe biseautée, c’est le rapport entre la largeur du trait et la hauteur de la lettre. On obtiendra une apparence équilibrée en traçant sur le papier quatre ou cinq épaisseurs de trait, superposées les unes aux autres. Les lettres minuscules comme le « x » ne doivent pas dépasser cette hauteur. C’est pourquoi il vaut mieux écrire des lettres assez grosses si on utilise une pointe biseautée très large. Avec une pointe plus étroite, on pourra donc écrire plus petit.

Hauteur des minuscules, sans compter les ascendantes ou descendantes.

Partie d’une lettre qui dépasse la hauteur d’x vers le haut.

Partie d’une lettre qui dépasse la hauteur d’x vers le bas.

Lettre capitale, par opposition à la minuscule, c’est-à-dire la petite lettre.

Ecritures et différents styles d’écriture

Ecriture ancienne : onciale

L’onciale est une écriture ronde et majestueuse utilisée depuis le IIIe siècle av. J.-C. C’était l’écriture officielle de l’Eglise chrétienne à l’époque de l’Empire romain. Le terme « onciale », ou « unciale », vient du mot latin « uncia », qui signifie pouce, en référence à la hauteur des lettres. Il s’agit d’une écriture uniquement en majuscules.

Ecriture ancienne : capitalis rustica

La capitalis rustica a été utilisée du Ier au Ve siècles, sous l’Empire romain, pour les manuscrits importants. Jusqu’au XIIe siècle, elle a servi d’écriture décorative pour les titres. Il s’agit là aussi d’une écriture tout en majuscules. Pour reproduire ce style d’écriture caractéristique, vous devez incliner votre pointe à un angle de 60°.

Classifiez votre propre écriture

Regardons maintenant de plus près les styles d’écriture manuscrite libre, c’est-à-dire votre écriture manuscrite personnelle. Nous vous proposons des conseils et suggestions pour vous permettre de donner à votre écriture un style calligraphique. Dans la section suivante, vous pourrez classifier votre propre style d’écriture. La phrase anglaise de nos exemples contient toutes les lettres de l’alphabet : « The quick brown fox jumps over the lazy dog ».

Voici ce qu’il faut faire : nous donnons trois exemples de styles d’écriture. Déterminez à quelle catégorie appartient votre propre écriture manuscrite ou bien choisissez un style qui vous plaît. Puis suivez nos trucs et astuces pour mettre en valeur votre écriture personnelle.

Les lettres de ce style d’écriture sont relativement plates (petite hauteur d’x = 3 épaisseurs de trait), ce qui les rend assez larges, tout en donnant un ensemble clair. Cet effet est caractéristique de cette police de caractères et devrait être toujours maintenu, voire amélioré.

Une modification des descendantes, ou « jambages inférieurs », comme dans les lettres « f », « g », « j » et « y », aidera à rendre les espacements entre les lettres plus clairs. Etant donné la petite hauteur d’x, cela donnera aux lettres une meilleure résolution. Il en va de même pour le « l », qui, sans boucle, s’accordera mieux avec les autres ascendantes et le style plus clair de cette écriture.

Les lettres « m », « n » et « h » sont plus faciles à lire sous cette forme, tandis que « u » et « n » sont plus difficiles à confondre. L’effet est plus intéressant si les ascendantes sont prolongées au-dessus des majuscules. Pour un effet encore plus intéressant, on peut faire dépasser un peu le « r » au-delà de la hauteur d’x. Pour les majuscules, les modifications que nous proposons donnent à l’écriture un style plus original (en particulier pour le « A », le « M » et le « N »). C’est parce qu’on utilise la forme des minuscules – même si elles ressemblent plus à des majuscules en termes de taille et de corrélation.

Dans cette police de caractères, la hauteur des minuscules (sans compter les ascendantes et descendantes) – appelée aussi « hauteur d’x » – est égale à 5 largeurs de trait (largeur de la pointe du marqueur). Les lettres sont hautes et étroites – un style que l’on peut facilement accentuer. Elles ne sont pas liées entre elles, elles sont assez droites et relativement proches les unes des autres.

Avec cette écriture, notre experte conseille d’augmenter encore la hauteur d’x pour obtenir un plus bel effet décoratif. Les ascendantes, aux formes simples et droites, créent un joli contraste avec les descendantes ouvertes et nettes. Les extrémités droites des lettres vous permettent de créer une écriture claire.

La hauteur des minuscules (sans compter les ascendantes et descendantes) de ce style d’écriture manuscrite est de 4 largeurs de trait, c’est-à-dire quatre fois la largeur de la pointe du marqueur. Cette écriture est légèrement italique, les lettres sont liées entre elles et plutôt étroites.

Notre experte en calligraphie conseille d’accentuer les ascendantes et les descendantes pour donner un plus bel effet calligraphique. La forme des descendantes peut être adaptée pour qu’elle corresponde à celle des ascendantes et donner ainsi un ensemble uniforme. Dans notre démonstration, le « s » va mieux avec le style aux lettres attachées. En donnant au « r » une forme plus dynamique, on créera un aspect plus informel, plus orné.

Conseils pour une calligraphie impressionnante

Les différents styles de lettrage

Vous découvrirez de nombreuses possibilités de création intéressantes si vous utilisez différents styles de lettrage. Et le résultat sera bluffant. Pourquoi ne pas décider de ne travailler qu’avec des petits caractères d’imprimerie ? Ou bien vous préférerez peut-être opter pour une police de caractères très ornée – à vous de choisir.

Les effets obtenus avec l’espacement des lettres

En variant l’espacement entre les lettres, on peut créer des styles décoratifs intéressants basés sur votre propre écriture manuscrite et que l’on peut associer de façon merveilleusement créative. Pour cela, il suffit de tracer un trait de liaison suffisamment large entre les lettres.

Les effets obtenus avec la hauteur des lettres

On peut également obtenir des effets surprenants en choisissant une hauteur d’x très grande ou très faible.

Les lettres ayant une grande hauteur d’x doivent – et peuvent – être plus étroites et plus près les unes des autres ; sinon l’écriture risque de paraître trop désordonnée. Cela donnera aussi un style d’écriture distinct, facilement reconnaissable. A l’aide des nouveaux marqueurs calligraphie résistants à l’eau, vous pouvez également écrire sur des récipients et des objets décoratifs en terre cuite, métal ou pierre, qui feront beaucoup d’effet.

Avec une hauteur d’x très faible, les lettres et leur espacement doivent être un peu plus larges car, sinon, elles seraient difficiles à lire. On obtiendra ainsi un style de lettrage distinctif.

Exercez-vous encore et encore…

Les cookies nous aident à fournir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. OK