Vos questions

Vous demandez, nous répondons !

Ici, vous trouverez les réponses aux questions fréquemment posées en ce qui concerne nos produits « edding Permanent Spray ».

Si votre question n’y figure pas, merci de nous envoyer un courriel à info@edding.fr, et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Comment fonctionne une bombe aérosol ?

Le principe de l’aérosol
La peinture liquide (4) est mise sous pression (à environ 4 bars) dans la bombe par le gaz propulseur (3). Lorsqu’on appuie fermement sur la buse (1), le propulseur pousse la peinture dans le tube plongeur (2) et le gicleur de la buse vers l’extérieur. C’est ainsi que se forme le jet, composé de peinture et de gaz propulseur.
La pression du propulseur de l’aérosol dépend également de la température de la bombe et de celle de son contenu. La température idéale se situe entre 20° et 25° C environ. La bonne distance entre la buse et l’objet à peindre est d’environ 25-30 cm. Le propulseur peut ainsi s’évaporer du jet avant d’atteindre la surface à peindre. Cela est d’autant plus important car, sinon, le film de peinture qui se formerait ne serait pas lisse. Comme vous le voyez, le principe de la bombe aérosol de peinture est relativement facile à comprendre. Et si l’on suit quelques règles de base, la peinture à la bombe est un jeu d’enfant.

Qu’est-ce que le brouillard de pulvérisation et comment en réduire les effets ?

Lorsque la température est élevée, mais aussi quand la distance de pulvérisation avec l’objet à peindre est trop grande, la peinture sèche dans l’air et n’atteint pas l’objet à peindre. Cette peinture séchée dans l’air se dépose sur la surface en formant un « brouillard ». Il est donc important de respecter la distance de pulvérisation indiquée dans le mode d’emploi du produit. Il faut toujours peindre dans un endroit abrité du vent afin d’éviter que des particules du brouillard de peinture ne se déposent sur la surface peinte encore humide. La quantité de brouillard pouvant se former dépend de la quantité de peinture, de la ventilation (conditions de vent) et de l’application. Dans une pièce, le brouillard de pulvérisation peut se répandre dans un rayon de 10 mètres. C’est pourquoi il est conseillé, dans tous les cas, de bien protéger les alentours sur une grande surface.

Aérosol ou pompe ?

Les aérosols ont des avantages là où le système de pompe a des limites.
Dans le débat sur les aérosols, on prône souvent les pompes comme une alternative aux bombes. Chacun connaît cette technologie, précurseur du principe de l’aérosol. La question de savoir s’il vaut mieux utiliser un aérosol ou une pompe ne doit pas être tranchée de manière générale, mais par rapport à un produit. Le fait que, avec une pompe, la dispersion du produit actif ne peut pas être uniforme et que, de surcroît, elle ne peut être qu’humide, est tout à fait acceptable pour certaines applications, mais pas pour la peinture.
L’argument selon lequel les récipients à pompe contenaient 100 % de produit actif ne peut pas être confirmé. Sauf si l’on considère le solvant et l’eau comme des produits actifs. Car contrairement aux bombes, les pompes ne constituent pas des aérosols classiques (suspension de particules fines dans l’air), mais pulvérisent, de façon irrégulière, des nuages de solvants et produits actifs humides ou mouillés. De plus, les pompes ne garantissent pas une pression régulière élevée jusqu’à ce que le récipient soit vide. C’est pourquoi, pour des raisons techniques, la peinture doit être appliquée avec des bombes aérosols classiques.

Dans quelle mesure les différentes qualités de peinture sont-elles compatibles entre elles ?

Toutes les peintures (acryliques, nitrocellulosiques, à base de résine synthétique ou à l’eau) peuvent être recouvertes de peintures à base de résine. Les peintures à base de résine ne peuvent être recouvertes que de peintures à base de résine. Les peintures acryliques ou nitrocellulosiques ne peuvent pas être appliquées sur de la résine synthétique. En raison de cette incompatibilité, la peinture risquerait de « se soulever ».

Quels sont les avantages de la peinture acrylique par rapport à la peinture à base de résine synthétique ?

Les peintures acryliques se caractérisent surtout par leur temps de séchage plus rapide (sec hors poussière en 1 à 3 min au lieu de 30 min, sec au toucher en 10 min au lieu de 180 min) et un film plus dur. On peut appliquer à la bombe de la peinture acrylique sur de la peinture acrylique à tout moment, mais de la peinture à base de résine synthétique sur de la peinture à base de résine synthétique seulement dans les 2 heures ou au bout de 24 heures. Après séchage complet, les peintures acryliques peuvent être recouvertes d’autres types de peinture, mais pas la résine synthétique car elle « se soulèverait ». Les autres avantages de la peinture acrylique sont notamment une résistance au jaunissement nettement plus élevée, une meilleure protection contre la corrosion en combinaison avec un apprêt adapté, une meilleure résistance aux détergents et aux facteurs environnementaux, ainsi que des propriétés mécaniques bien meilleures comme la résistance aux rayures, la dureté et l’élasticité.

A quoi faut-il faire attention dans les indications de temps de séchage ?

Les temps de séchage sont indiqués sur l’étiquette de la bombe ou dans la notice technique du produit concerné sur www.edding-permanent-spray.de. Ils dépendent toujours de la température ambiante, de l’humidité de l’air et de l’épaisseur de la couche de peinture appliquée. Les indications de temps de séchage que nous donnons se réfèrent à des conditions idéales (température ambiante de 20° C, humidité relative de l’air de 50 %).
Sec hors poussière : la couche de peinture est sèche lorsque les particules de poussière ne peuvent plus être piégées dans la peinture.
Sec au toucher : la peinture n’a pas encore complètement durci et n’est pas encore résistante, mais on peut déjà la toucher.
Recouvrable : la peinture peut être poncée et recouverte d’une autre couche.
Sec à cœur : la peinture a atteint sa dureté finale.

A quelles températures résistent les peintures ?

Les peintures acryliques résistent en général à des températures allant jusqu’à 80° C.

Par quel temps peut-on peindre ?

Naturellement par temps sec ou dans un environnement sec et à l’abri du vent. La bombe doit être à température ambiante. On obtient un résultat optimal lorsque la température ambiante est comprise entre 15° et 25° C. L’humidité de l’air ne doit pas dépasser 60 % car, sinon, le temps de séchage en serait considérablement augmenté.

A quoi reconnaît-on la date limite de conservation des bombes aérosols ? Combien de temps puis-je garder et utiliser les produits ?

Sur le fond de nos produits sont imprimées des indications, qui peuvent être les suivantes : EXP-50/23.
EXP indique la durée de conservation minimale, c’est-à-dire, dans cet exemple, jusqu’à la semaine calendaire 50 de l’année 2023.
Dans des conditions de stockage adéquates (10°-25° C, pour une humidité relative de l’air de 60 % max.), nous garantissons une durée de conservation minimale de 10 ans pour les peintures en aérosol contenant des solvants.

Les peintures aérosols edding Permanent Spray résistent-elles à l’essence ?

Les peintures acryliques sont relativement résistantes au carburant. Bien qu’un carburant qui déborde puisse provoquer de légères boursouflures, ces dernières se résorbent au bout de 24 heures environ. Dans un tel cas, il ne faut cependant pas essuyer l’essence pour l’enlever ; on attendra 24 heures que le carburant sorte de la couche de peinture. Le Vernis transparent edding Permanent Spray n’est pas résistant au carburant.

Comment peindre parfaitement sur du polystyrène ?

Les peintures aérosols contiennent en général des solvants qui attaquent le polystyrène et le dissolvent. L’utilisation de l’Apprêt pour polystyrène edding Permanent Spray permet de peindre ensuite l’objet en polystyrène avec n’importe quelle peinture solvantée. Important : l’apprêt doit bien recouvrir le polystyrène sur toute sa surface pour le séparer de la couche de peinture à appliquer.

À quoi faut-il faire attention lorsque vous peignez sur des matières plastiques ?

On ne peut pas peindre sur tous les plastiques.

Les plastiques souples (le PVC souple, par exemple) ne peuvent pas être recouverts de peinture. Les plastifiants qu’ils contiennent peuvent imprégner la couche de peinture et empêcher que celle-ci ne sèche ou n’adhère.

À l’inverse, on peut peindre sur la plupart des plastiques rigides, en particulier avec les peintures de la gamme edding Permanent Spray. Ces plastiques sont entre autres le polyuréthane (PUR), le polystyrène (PS), le polyamide (PA), le caoutchouc éthylène-propylène-diène monomère (EPDM), le plastique acrylonitrile butadiène styrène (ABS), le plastique à renfort de verre (PRFV), le polychlorure de vinyle rigide (PVC rigide), le polyester (PES) et le polytéréphtalate d’éthylène (PET). Le polyéthylène (PE, HDPE, LDPE) et le polypropylène (PP) en sont cependant exclus. La surface de ces plastiques n’offre pas les propriétés d’adhérence suffisantes pour que la peinture puisse y tenir.

En outre, la plupart des plastiques sont sensibles aux solvants et réagissent de manière importante aux fluctuations de température. C’est pourquoi il est absolument recommandé de préparer le support à l’aide de l’apprêt pour plastique edding Permanent Spray. Celui-ci fait office de liant entre le support en plastique et la couche de peinture à appliquer. L’apprêt pour plastique edding Permanent Spray constitue le support idéal pour appliquer ensuite la peinture acrylique colorée edding Permanent Spray.

Avant de peindre des matières plastiques, faites un essai de peinture à un endroit discret afin de vous assurer que la peinture adhère au support.

Comment et avec quels produits peut-on peindre des pièces chromées ?

Peindre des pièces chromées est en soi problématique. Si l’on souhaite malgré tout peindre des pièces chromées, elles doivent au préalable – comme pour tous travaux de peinture – être nettoyées et poncées. Il faut ensuite y appliquer une sous-couche d’apprêt universel. Une fois l’apprêt sec, on peut peindre avec la peinture acrylique. Comme il s’agit le plus souvent de pièces de véhicule, il est conseillé d’utiliser des peintures acryliques ou nitrocellulosiques. L’adhérence, même sur des pièces chromées poncées, n’est pas comparable à celle de supports métalliques normaux.

Peut-on utiliser les peintures aérosols à l’intérieur des habitations ?

Si on ne peint pas sur de grandes surfaces, en principe oui. Il faut toutefois assurer une ventilation suffisante. Veuillez respecter à cet égard les indications figurant sur la bombe. Il faut en outre absolument protéger les alentours, sur une grande surface, contre le brouillard de pulvérisation. En général, nous recommandons de n’utiliser les aérosols qu’à l’extérieur ou bien dans un garage, un atelier ou un hangar.

Pourquoi la peinture n’adhère-t-elle pas bien ?

Le support n’était peut-être pas propre, sec et exempt de graisse (de silicone). Le cas échéant, avant de peindre, utiliser un dégraissant ou un nettoyant anti-silicone. Pour les supports problématiques, utiliser des apprêts spéciaux, comme l’Apprêt pour plastique edding Permanent Spray pour les plastiques pouvant être peints ou l’Apprêt pour polystyrène pour les supports en polystyrène.

Ma peinture fait des coulures, comment puis-je éviter cela ?

  • Pulvérisez en passes croisées (horizontalement et verticalement). Commencez par pulvériser hors de l’objet. Ce faisant, appuyez fermement sur la buse. Déplacez l’aérosol lentement et d’un mouvement régulier, et effectuez les mouvements de virage hors de l’objet. Vous pourrez ainsi bien doser le jet et éviter qu’un excès de peinture ne se dépose sur la surface à pulvériser et ne forme des gouttes ou des coulures.
  • La distance de pulvérisation avec l’objet ne doit pas être trop courte. La distance de pulvérisation est indiquée sur l’étiquette de chaque produit ; elle est en général de 15-25 cm.
  • La température optimale de travail se situe entre 15° et 25° C (température ambiante). La bombe de peinture, l’objet à peindre et l’air ambiant doivent être à cette température.
  • N’essayez pas d’obtenir dès la première couche une surface lisse et couvrante. Mieux vaut appliquer la peinture en plusieurs couches minces plutôt qu’une seule couche épaisse.

Pourquoi la peinture s’écaille-t-elle ?

  • Le support doit toujours être plus pigmenté que la peinture à appliquer. Les apprêts sont très pigmentés ; les vernis transparents ne contiennent pas de pigments de couleur. La structure optimale est donc : apprêt, peinture en couleur, vernis transparent.
  • La superposition de peintures de différents fabricants peut également provoquer des incompatibilités car, la plupart du temps, les produits de différents fournisseurs ne sont pas compatibles. Cela vaut aussi pour les buses. Utilisez donc toujours, sur un même objet, des produits du même fabricant.
  • Sur les surfaces en plastique lisses, la peinture n’adhère pas toujours. Pour éviter qu’elle s’écaille, il faut toujours appliquer au préalable, sur l’objet, l’Apprêt pour plastique edding. Pour nettoyer les surfaces en plastique, il est préférable d’utiliser auparavant un nettoyant pour matières plastiques.

Ma peinture a un aspect peau d’orange, comment puis-je éviter cela ?

Lorsque la distance de pulvérisation est trop grande, la peinture sèche dans l’air. Ce brouillard de pulvérisation peut se déposer sur votre objet peint en formant une surface d’abord mate. Si vous appliquez une autre couche, de petites protubérances – la « peau d’orange » – apparaîtront.

Gouttes et crachotements lors de la mise en peinture

Raison:

  • En appuyant sur la buse, on ne l’a pas complètement enfoncée.
  • On a trop appuyé sur la buse dans le premier tiers de sa course et, de ce fait, le jet touche le bord de la bombe et des gouttes se forment, qui, en s’accumulant, sont projetées sur la peinture.
  • La bombe ayant été tenue trop horizontalement, le tube plongeur situé à l’intérieur aspire plus de gaz propulseur que de peinture, ce qui produit des crachotements (jets irréguliers).
  • La bombe est trop froide ; la vaporisation n’est optimale que lorsque la température de la bombe dépasse 20° C environ.

La peinture de la bombe a un faible pouvoir couvrant ; la teinte ne correspond pas.

Raison:

  • La bombe n’a pas été agitée assez longtemps. Agitez pendant au moins 3 minutes à partir du moment où vous entendez les billes à l’intérieur.
  • La peinture a été appliquée en couche trop mince.

La bombe ne marche pas.

La bombe n’a pas été agitée assez longtemps. Agitez pendant au moins 3 minutes à partir du moment où vous entendez les billes à l’intérieur.

Pourquoi des plis se forment-ils sur ma peinture (la peinture « se soulève ») ?

 

  • Les peintures à base de résine synthétique doivent uniquement être recouvertes de peintures à base de résine. Les solvants des peintures à base de résine synthétique s’évaporent lentement, tandis que ceux des peintures acryliques à séchage rapide s’évaporent vite. Lorsqu’on applique de la peinture acrylique à séchage rapide sur une peinture à base de résine synthétique, les solvants de la peinture acrylique dissolvent la couche sous-jacente. Comme le film de peinture acrylique à séchage rapide durcit plus vite que ne peut sécher la peinture à résine synthétique dissoute du dessous, la peinture gonfle et forme des plis indésirables.
  • Lorsqu’on applique de la peinture à base de résine synthétique sur une peinture à base de résine synthétique, il faut veiller à le faire dans les 2 heures qui suivent la première application ou seulement au bout de 24 heures, sinon on obtient le même effet de « soulèvement ».

La peinture ne me plaît pas. Puis-je l’enlever ?

La meilleure chose à faire est d’enlever la peinture juste après l’application, avec un diluant nitrocellulosique ou de l’acétone.

Pourquoi nos produits sont-ils munis d’une bague de sécurité ? A quoi faut-il faire attention à cet égard ?

La bague rouge de sécurité est destinée à éviter les pulvérisations accidentelles (par des enfants, par exemple, ou par vandalisme en rayon de magasin). Cette petite bague rouge se trouve sous le capuchon de protection et sous la buse. Après avoir enlevé la buse, on peut très facilement, à l’aide d’un objet pointu (un tournevis, par exemple), soulever légèrement la bague et la retirer. Il ne faut pas forcer car cela pourrait endommager la bombe, et son contenu pourrait fuir. Important : la bague de sécurité peut être ensuite remise en place.

Quelles précautions de sécurité dois-je prendre lorsque j’utilise la bombe de peinture ?

  • Les précautions de sécurité nécessaires sont différentes d’un produit à l’autre. Respectez les indications correspondantes figurant sur l’étiquette du produit.
  • De façon générale, les aérosols doivent être protégés de la lumière et du rayonnement direct du soleil et ne doivent être en aucun cas exposés à des températures supérieures à 50° C. Il faut tenir les bombes à l’écart de toute source d’ignition. Ne vaporisez donc jamais vers une flamme ou un corps incandescent.
  • Les bombes aérosols ne doivent jamais être ouvertes en forçant ni brûlées, même quand elles sont vides.
  • Veillez toujours à avoir une ventilation suffisante. L’utilisation de bombes de peinture peut entraîner la formation de mélanges explosifs dans l’air.
  • Tenez ces produits hors de portée des enfants.

Ces peintures conviennent-elles pour un usage alimentaire ?

Non, les peintures edding Permanent Spray ne conviennent pas pour un usage alimentaire. 

Où peut-on trouver des notices techniques et des fiches de données de sécurité ?

Vous trouverez la notice technique et la fiche de données de sécurité de chaque produit sur www.edding-permanent-spray.com, dans la description du produit concerné.

Puis-je utiliser des buses d’autres fabricants avec les produits edding Permanent Spray ?

Non, car le système de valve des bombes edding et celui des buses edding sont parfaitement adaptés entre eux. En général, les produits de fabricants différents ne sont pas compatibles

Comment puis-je stocker correctement ces produits ?

Les produits doivent être stockés dans l’emballage d’origine fermé, dans un endroit sec (humidité de l’air : max. 60 %), à une température comprise entre 10° et 25° C. Ils doivent être protégés de la lumière et du rayonnement direct du soleil. Attention : les aérosols ne doivent en aucun cas être exposés à des températures supérieures à 50° C et il faut les tenir à l’écart de toute source d’ignition.

Je n’ai pas vidé la bombe en l’utilisant. Puis-je la garder et la réutiliser plus tard ?

Les bombes de peinture constituent des systèmes fermés. De ce fait, on empêche la peinture de sécher et nous pouvons garantir une durée de conservation de 10 ans. La pratique a cependant montré que les bombes de peinture fonctionnent encore parfaitement 15 à 20 ans après leur fabrication. Mais il est naturellement important de les stocker correctement.

Dans les aérosols edding Permanent Spray, ce sont des valves autonettoyantes qui assurent la purge des buses. Mais si l’on veut écarter toute incertitude, il suffit de retourner la bombe tête en bas et d’appuyer sur la buse pendant 2 ou 3 secondes. De cette manière, seul le gaz propulseur est expulsé et la valve est nettoyée des résidus de produit actif (résidus de peinture).

Comment peut-on éliminer correctement ces produits ?

Les bombes aérosols dont le contenu a été entièrement utilisé peuvent être éliminées avec les ordures ménagères. Les bombes contenant des restes de produit doivent être éliminées comme des déchets spéciaux. Veuillez respecter les indications de la société de gestion des déchets d’emballage DSD (point vert).

Posez directement vos questions à nos experts en créativité

Contact

edding France SAS

CIT EURAPARC
Avenue de l'Europe
F-59223 Roncq

Tel.: +33 (0)3 20 05 12 13
Fax: +33 (0)3 20 91 98 93
info@edding.fr

D'autres questions ?

Vous n'avez pas obtenu de réponses à vos questions? Contactez nos experts.

Formulaire de contact